Le therme maïeusthésie vient du grec et signifie

L’art d’être sensible au processus d’accouchement, de naissance du  soi.

La Maïeusthésie est un accompagnement thérapeutique basé sur l’accueil et la reconnaissance de l’Être dans son vécu, au travers de la rencontre puis de la réintégration de parts de soi en attente de réhabilitation. C’est une psychothérapie intégrative permettant d’ apaiser en douceur ses blessures du passé.

La Maïeusthésie fait partie du champ de la psychologie de la pertinence, qui repère les processus pertinents en train de s’accomplir chez un sujet, puis qui les accompagne vers leur accomplissement. L’apparent trouble y est vu comme un indicateur spécialement présent pour ne pas manquer de retrouver et réhabiliter une part de soi mise de côté dans la psyché. Thierry Tournebise, psychothérapeute, est le fondateur de cette approche thérapeutique.

Lors d’un choc émotionnel, qui peut paraître important ou anodin en apparence, une part de soi se met à l’écart, étant trop en souffrance pour rester intégrée. Cette part, mise à distance, produit des « symptômes psy » essayant d’attirer l’attention. L’approche maïeusthésique consiste à partir de ces symptômes à retrouver cette part en souffrance et à la réintégrer par la reconnaissance de son vécu. De ce fait, le symptôme, dont le rôle était de garder un lien avec la part de soi en attente de réhabilitation, n’a plus lieu d’être, et disparaît.

« L’hypnose, la maïeusthésie ou l’accompagnement à la communication harmonieuse ne remplacent pas un avis médical et ne se substituent à aucun traitement. Je ne suis ni médecin ni psychiatre, je peux vous réorienter vers un professionnel de santé si cela dépasse le cadre de mon accompagnement. »

Pour quels symptômes ?

Les symptômes qui appellent notre attention peuvent être de toute nature : psychiques, psychosomatiques, mais aussi relationnels ou comportementaux. Les symptômes peuvent être diagnostiqués précisément, ils peuvent aussi être des ressentis ou sensations difficiles à exprimer, voire même difficiles à identifier.

Par exemple : « Je sens qu’il y a quelque chose qui m’empêche de… mais je ne sais pas bien quoi, ce n’est pas clair pour moi », « dans telle situation, c’est comme si ce n’était pas moi qui agissais » ou « c’est étrange et inexplicable, mais je sens qu’il y a quelque chose en moi qui me gène ».

déroulé d’une séance

Chaque séance commence par un questionnement pour vous aider à préciser ce qui vous amène, s’en suit un accompagnement par des questions et un guidage non directif.

La Maïeusthésie peut se faire par téléphone, par visio ou en présentiel.Il est possible d’être accompagné.e les yeux ouverts mais les yeux fermés facilitent souvent l’écoute intérieur.

Chaque séance est différente et s’adapte à votre demande.

La séance dure environ 1h15 à 1h30 La Maïeusthésie étant une thérapie brève, vous pourrez avoir besoin d’une ou plusieurs séances selon les sujets traités. Nous mettrons en place ensemble le nombre de séances au fur et à mesure de l’accompagnement.

L’ENTRETIEN D’ACCOMPAGNEMENT

Suivre une thérapie en Maïeusthésie, c’est se faire accompagner par un thérapeute pour identifier puis réhabiliter ces parts de vous qui n’ont jamais été entendues, et qui sont en attente de reconnaissance.

 L’identification se fait par l’énoncé, l’écoute et la précision des ressentis, que ceux-ci soient corporels, somatiques, émotionnels ou psychiques. Partant de ces ressentis, de précisions en précisions, l’accès à la part de soi en attente se révèle.

 La réhabilitation se fait en orientant l’attention vers cette part de soi qui a été identifiée, et en reconnaissant, avec sensibilité et délicatesse, le ressenti qui a été le sien (il s’agit de le reconnaître, et non de l’enlever).

maïeusthésie à tous âges

La Maieusthésie s’adresse aux enfants (séance plus courte et avec possibilité qu’ils dessinent et jouent avec les poupées gigognes, ou avec des jeux d’images et autres supports). Non intrusive, la Maieusthésie est particulièrement adaptée aux adolescent.e.s, et convient aux adultes dans leurs différentes étapes de vie. Elle permet aussi un accompagnement de fin de vie.